Visitez le site Web principal ICSI »

Principes directeurs

guiding principle_img

L’Institut canadien de la santé infantile reconnaît la nécessité de lier les données aux actions, si nous voulons aider notre société à s’orienter vers un avenir plus sain. Les principes directeurs du Profil nous ramènent continuellement à cet objectif. Ils nous rappellent que les interventions visant le développement sain de l’enfant, si elles doivent mener au succès, doivent refléter la complexité des vies des enfants, en reconnaissant qu’ils sont intégrés dans les structures familiales, scolaires, communautaires et sociales qui forment notre société. Les principes directeurs reflètent la sagesse que nous avons acquise au fil des ans dans les efforts menés au nom des enfants et des jeunes.

•      Enraciner le document dans le développement de l’enfant, tout en maintenant une approche holistique de l’enfant.
Il est important de maintenir une approche holistique du développement de l’enfant parce que le processus est interactif et complet. Les enfants ne sont pas de petits adultes, et les déterminants de la santé qui ont une incidence sur leurs vies peuvent seulement être compris dans un cadre de développement de l’enfant.

•      Reconnaître les points sensibles du développement d’un enfant.
Il y a des points sensibles dans le développement d’un enfant où des risques peuvent apparaître, des possibilités peuvent se révéler ou des interventions peuvent être particulièrement efficaces. Ces risques, ces possibilités et ces interventions aideront ou retarderont les enfants et les jeunes, tant au présent qu’au futur. Les points sensibles et les chemins menant au développement sain peuvent être différents pour les filles et les garçons et il est possible que des facteurs culturels teintent les façons dont les transitions du développement sont interprétées.

•    Reconnaître que les enfants sont importants en tant qu’enfants.
Les enfants sont importants, pas seulement en tant que la prochaine génération d’adultes; ils jouent un rôle dans leur propre vie et ils apportent une contribution à leur famille, leur école et leur communauté. Les stratégies doivent cibler l’amélioration de la vie des enfants, maintenant tout comme elles visent à améliorer leur avenir. Les stratégies doivent reconnaître les droits des enfants tels qu’articulés dans la Convention des Nations unies sur les droits de l’enfant.

•    Adopter une approche fondée sur la population qui reconnaît clairement la complexité et la diversité de la vie des enfants.
Une approche fondée sur la population inclut tout le monde. Elle a le potentiel d’atteindre tous les enfants, tous les jeunes et toutes les familles et de continuer à attirer l’attention sur les plus vulnérables, les plus à risques. Une approche fondée sur la population peut être utilisée pour élaborer un portrait détaillé des enfants et des jeunes qui reconnaît les multiples facettes et dimensions de leur vie.

•    Définir la santé de façon étendue pour inclure les enjeux relatifs au bien-être.
L’Organisation mondiale de la santé définit la santé comme un état de bien-être physique, mental et social complet et pas seulement en termes d’absence de maladie ou d’infirmité. En parvenant à bien comprendre la santé des enfants et de jeunes, les conséquences positives comme négatives seront incluses. Par exemple, des conséquences négatives pourraient comprendre le nombre d’enfants blessés chaque année et les conséquences positives pourraient comprendre le nombre d’enfants âgés de 5 à 6 ans qui sont prêts à apprendre.

•    Cibler les enjeux critiques.
Les enjeux critiques sont le moteur de l’élaboration des politiques. Un intérêt soutenu envers les enjeux critiques donne à l’information le plus grand impact possible et nécessite qu’une attention adéquate soit accordée aux enfants les plus vulnérables.

•    Bâtir et stimuler la conscience de la diversité régionale, ethnique, linguistique, culturelle et religieuse du Canada.
La population du Canada est de plus en plus diversifiée. Les stratégies pour améliorer et promouvoir la santé et le bien-être des enfants et de jeunes doivent être souples et sensibles aux besoins de communications de la communauté.

•    Cibler la prévention et la promotion de la santé.
La prévention primaire vise à éviter l’apparition de la maladie en éliminant ou, au moins en minimisant, les facteurs environnementaux et les comportements malsains qui accroissent le risque de décès, de maladie et de blessures. La promotion de la santé crée un environnement dans lequel les personnes parviennent à atteindre le plein potentiel de santé. Les stratégies doivent comprendre la façon dont chacun aimerait que les choses soient à un moment donné dans le futur, en réduisant l’incidence des maladies et en établissant des objectifs de promotion de la santé.

•    Reconnaître les grands changements qui sont survenus dans le système de soins de santé.
La restructuration du système de soins de santé a modifié la façon dont les soins sont prodigués. Les statistiques sur l’hospitalisation doivent être interprétées à la lumière de ces changements et les stratégies doivent être revues et révisées.

•    Déterminer les enjeux importants dans le Profil même si les données disponibles sont encore incomplètes.
Le principe de précaution presse l’action dans les meilleurs intérêts des enfants selon l’information disponible à un moment donné. Par exemple, en ce qui concerne les toxiques environnementaux distribués à grande échelle, attendre le fruit de recherches absolues et concluantes pourrait mener à exposer une génération d’enfants à des risques inutiles.

•    Reconnaître les disparités qui existent pour des enfants et des jeunes au Canada.
Les données doivent être présentées de sorte à rendre visibles les disparités au Canada. Les disparités peuvent être régionales ou économiques ou peuvent être liées à l’ethnicité, à un état de handicap ou au sexe.

•    Aborder la qualité de vie présente et déterminer l’état futur désiré.
Reconnaître que les déterminants de la santé et les situations propres aux enfants influencent la trajectoire de vie et de développement qu’ils vivent. Les stratégies doivent comprendre la façon dont chacun aimerait que les choses soient à un moment donné dans le futur, en abordant non seulement la réduction des maladies, mais aussi en établissant des objectifs de promotion de la santé. Il faut aborder les facteurs importants associés à la transition vers l’âge adulte.

Suivez-nous

Activité récente Facebook



Adhérez au Réseau du Profil

Pour recevoir des mises à jour concernant l'ajout de contenu, d'activités spéciales, de ressources et bien plus encore.

Partagez-nous avec votre réseau social
Profil de l'ISCI

La présente page n’est que l’une des sections du profil de l’ICSI. Pour d’autres données intéressantes
sur les enfants et les jeunes, consultez http://profile.cich.ca